Comment désactiver les mises à jour Windows 10 ?

Windows 10 apporte des améliorations notables au système, néanmoins, pour ce qui concerne les mises à jour, le fonctionnement automatique est hautement perfectible et vaut à Windows la grogne de ses utilisateurs.

Windows Update apportant plus de nuisances que d’avantages, nombreux sont ceux qui souhaiteraient désactiver ce service.

Voyons pourquoi il peut être judicieux de désactiver les mises à jour Windows 10 automatiques et comment procéder.

Pourquoi désactiver les mises à jour de Windows 10 ?

Pourquoi Windows force-t-il les mises à jour ?

Avec Windows 10, le téléchargement et l’installation des mises à jour vous sont imposés.

Ce n’est pas une nouveauté chez Windows et pourtant, cela pose toujours autant de problèmes.

Pour Windows, c’est le moyen d’empêcher la fragmentation de son système d’exploitation. Windows Update se charge d’ajouter des correctifs de sécurité pour prévenir toute faille. Mais pour l’utilisateur, quelles sont les conséquences ?

Quels sont les inconvénients majeurs des mises à jour automatiques ?

Le côté imposé est toujours agaçant et vous vous retrouvez avec la bande passante de votre connexion Internet submergée par une consommation trop importante de données.

Votre travail s’en trouve ralenti et, cerise sur le gâteau, vous êtes confronté à des redémarrages intempestifs pénibles.

Si votre PC est votre outil de travail, ces mises à jour nuisent à votre productivité et s’il s’agit de votre PC personnel, il est normal que vous souhaitiez garder la main de dessus et ne pas laisser Windows vous dicter ce que vous avez à faire et à quel moment.

Pourtant, tout part d’une bonne intention de la part de Windows qui cherche toujours à faciliter l’expérience de son utilisateur mais malheureusement, les bugs trop nombreux anéantissent toute cette belle mécanique censée vous rendre la vie plus simple et, bien au contraire, vous la complexifie.

Imaginez que vous êtes en pleine réunion, en train de projeter une présentation Power Point et que l’écran de mise à jour vous interrompe en s’affichant au premier plan… Ou alors, vous êtes en relation directe avec un client pour travailler à distance et votre écran se gèle… Il est inenvisageable de laisser Windows décider pour vous.

Messages d’erreurs incompréhensibles, lenteur exagérée, PC gelé qui mouline sans jamais aboutir… sont quelques-uns des problèmes qui rendent fous les utilisateurs.

Les nombreuses plaintes recueillies sur Internet attestent du cauchemar vécu par de nombreux internautes.

Une éternité pour la moindre mise à jour

Force est de reconnaître que les progrès technologiques nous ont habitués à aller toujours plus vite et nous avons gagné en efficacité.

Revers de la médaille, nous ne souffrons plus aucun délai, nous avons soif d’immédiateté et notre patience est globalement plus que limitée.

Windows pourrait espérer un peu de patience de la part de ses utilisateurs, mais pas lorsqu’il nous inflige une installation qui n’en finit plus et dure parfois plus d’1h30. Si en prime elle intervient au mauvais moment, on comprend aisément l’agacement qui gagne !

Passe encore lorsque la mise à jour est possible en laissant Windows opérationnel mais pour peu qu’il soit inaccessible, l’utilisateur se retrouve bloqué, sans aucune option. Outre le temps perdu, c’est aussi l’efficacité qui s’effondre.

Entre l’interruption forcée et l’agacement qui en découle, la productivité chute à une allure vertigineuse.

L’illustration avec la désastreuse mise à jour 1803

Le mise à jour d’avril 2018 appelée 1803 – Springs Fall Creators fut lourde à télécharger et lourde de conséquences.

Une étude britannique a rapporté que 50% des utilisateurs ont été confrontés à un bug à la suite de cette mise à jour d’importance.

Pour commencer, son chargement a entraîné de trop nombreux plantages. Après avoir laissé leur ordinateur travailler toute la nuit, bien des personnes l’ont trouvé gelé au petit matin et totalement inutilisable.

Cela a bien entendu déclenché les foudres de ceux pour qui l’ordinateur est un outil indispensable et sans lequel ils ne peuvent travailler.

  • Mais ce n’est pas tout, la liste des problèmes de configuration est longue et les dysfonctionnements légion :
  • Le micro qui ne fonctionne plus,
  • La perte de certains périphériques à cause de problèmes de pilotes : son, caméra…
  • La baisse et la chute de FPS sur les jeux,
  • Le dysfonctionnement de Photoshop dont l’utilisation de la mémoire est saturée,
  • La disparition du groupe résidentiel entraînant le dysfonctionnement des équipements qui se basent dessus,
  • L’écran noir au redémarrage…

Comment désactiver les mises à jour de Windows 10 ?

Pour se défendre de ces nuisances, certain font le choix de rétrograder de version de Windows 10 mais ce n’est que reculer pour mieux sauter car la mise à jour va revenir à la charge tant que vous ne l’aurez pas désactivée.

Nous vous proposons ici deux méthodes différentes pour bloquer les mises à jour de Windows 10.

Première méthode en passant par le menu Exécuter

Pour désactiver les mises à jour imposées par Windows Update, il vous faut désactiver le service Windows qui gère ces mises à jour. Cela aura pour conséquence de rendre inopérant le service Windows Update qui vous enverra un message d’erreur.

Voici la marche à suivre pour ne plus subir cette automatisation et ce, sans avoir à redémarrer Windows.

Commençons par désactiver votre service Windows Update :

  • Ouvrez la boîte de dialogue « Exécuter » en appuyant sur la touche logo Windows de votre clavier et la touche R,
  • Saisissez « services.msc » et validez :

services msc

  • Tout en bas de la liste, vous trouvez la ligne Windows Update :

  • Effectuez un clic droit dessus et choisissez « Arrêter »:

  • Double cliquez et passez le service en mode désactivé :

Vérifiez maintenant que les mises à jour ont bien été désactivées en appuyant simultanément sur les touches « Windows » et « i » et sélectionnez « Mise à jour et sécurité » :

Mise à jour et sécurité

Lancez ensuite une recherche de mise à jour Windows Update par l’intermédiaire de l’onglet Windows Update à gauche :

Windows update

Si votre paramétrage a abouti, Windows Update doit vous envoyer le message d’erreur 080070422.

Pour réactiver les mises à jour automatiques :

  • Retournez dans le menu Exécuter avec la touche logo Windows, plus la touche R,
  • Saisissez « services.msc » puis validez,
  • Tout en bas de la liste, double cliquez sur Windows Update,
  • Sélectionnez le type de démarrage en automatique.

Pour vérifier que vous avec bien rétabli le service, rendez vous dans le menu Démarrer, puis paramètres, puis Mise à jour et Sécurité. Depuis l’onglet Windows Update lancez une recherche de mise à jour.

Deuxième méthode avec le téléchargement de Windows Update Blocker

Vous allez commencer par télécharger, installer et exécuter le programme Windows Update Blocker pour ensuite le paramétrer de la façon suivante :

  1. Lorsque vous ouvrez Windows Update Blocker (Wub.exe), sélectionnez la case « Disable Service » mais veillez à bien laisser la case « Protect Service Settings » sélectionnée :

  1. Cliquez sur « Apply Now ».
  2. Windows Update est désormais bloqué. Vous le constatez avec le logo du Service Status qui passe au rouge avec une croix blanche à l’intérieur.

Nous allons maintenant vérifier que les mises à jour de Windows 10 sont effectivement désactivées en vous rendant sur la page de Windows Update.

Accédez au menu Exécuter en tapant sur la touche logo Windows et la touche R et saisissez « ms-settings:windowsupdate ».

Le message suivant doit apparaître :
« Des problèmes se sont produits lors de l’installation de certaines mises à jour, mais nous réessaierons ultérieurement. »

Si vous souhaitez réactiver Windows Update, ouvrez à nouveau Window Update Blocker et sélectionnez « Enable Service », le Service Status reviendra dans son état initial en vert avec une coche blanche.

Pour aller plus loin et nettoyer complètement votre ordinateur vous êtes libre de consulter mon livre numérique (l’accès est en bas de page).

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.